dimanche 23 décembre 2012

Sampdoria 0 - 1 Lazio

Dernier match de l'année 2012 , pour cette dernière la Lazio se rendait à gênes pour y affronter Sampdoria. Finir 2012 en beauté en empochant les trois points tel était l'objectif des romains.

Annoncé titulaire au côté de Dias, Michael Ciani était finalement sur le banc au début de rencontre , la charnière alignée était donc Dias-Biava. L'ancien girondin est toutefois rentré en fin de match.

Dès la 8ème minute de jeu grosse occasion du côté de la Sampdoria, Marchetti est à la parade et détourne le ballon au-dessus de la barre transversale. La Lazio réagit 10 minutes plus tard avec une frappe de Lulic pied droit à l'entrée de la surface, ça passe au-dessus. A la 25ème minute de jeu , très bon centre de Konko à destination de Klose , l'allemand est à doigts de reprendre le centre du français mais la défense intervient à temps. Eder du côté de la Sampdoria est très actif , il pose quelques difficultés à la défense laziale. A la demi-heure de jeu , but signé Hernanes pour la Lazio , un centre de Lulic en retrait pour le brésilien qui trompe Romero 1 à 0 pour la Lazio. Coup franc très dangereux à l'entrée de la surface  , une faute sur Eder commise par Biava, la tentative de Eder est contrée par le mur. A la 44ème minute de jeu la Sampdoria est proche de l'égalisation , la tête de Gastaldello passe de peu à côté de la cage de Marchetti. L'arbitre renvoi les deux équipes aux vestiaires sur ce score de 1 à 0 pour la Lazio.

Konko se met en évidence à la 48ème minute de jeu avec une frappe lointaine , ça passe de peu au dessus. Munari quelques minutes plus tard tente d'apporter le danger ,il frappe à son tour mais c'est capté par Marchetti. A la 53ème minute de jeu contre rapidement mené du côté de la Lazio , à la conclusion Lulic il est contré au dernier moment , il obtient un corner, ça ne donnera rien. La partie est assez équilibrée entre les deux formations, la Lazio gère son avance au tableau d'affichage. A un quart d'heure de la fin grosse occasion pour la Sampdoria, une frappe de Pozzi à l'entrée de la surface , ça frôle le montant de Marchetti. A la 86ème minute de jeu , Klose sert parfaitement Konko esseulé dans la surface mais il est contré au dernier moment. Entrée de Ciani à la 87ème minute de jeu à la place de Mauri , Petkovic renforce sa défense pour les dernières minutes du match. Dans les arrêts de jeu, Cavanda au pressing récupère un ballon , accèlére et centre pour Floccari , c'est repoussé par la défense. Un dernier coup franc pour Sampdoria à la suite d'une faute de Ciani , ça ne donnera rien. Victoire 1 à 0 de la Lazio qui finit cette année 2012 en beauté, avec ses trois points la Lazio décroche la deuxième place. 

 Place désormais à la trêve , prochain rendez vous en 2013 , le 6 janvier face à Cagliari ...




vendredi 21 décembre 2012

Europa League : Lazio-M'Gladbach en 16ème

Jeudi avait lieu le tirage au sort des 16ème de finale de l'Europa League , la Lazio de Rome sortie leader de son groupe lors de la phase de  poule affrontera l'équipe allemande de M'Gladbach.


mercredi 19 décembre 2012

Video : Le but de Ciani face à Sienne

Retrouvez ci-dessous le but de Michael Ciani face à Sienne , le numéro 2 romain sur un centre de Cavanda trompe d'une superbe tête Farelli et offre la prolongation à son équipe ...



Lazio 1 [4] - [1] 1 Sienne

Pour le compte des huitièmes de finale de la coupe d'Italie , la Lazio recevait Sienne lanterne rouge du Calcio. L'occasion pour Petkovic de faire tourner son effectif , Ciani lui est bien titulaire au côté de Cana et Diakité dans un système en 3-5-2.


La possession du ballon est romaine en ce début de rencontre face à une équipe de Sienne bien regroupée. Première situation pour la Lazio à la 4ème minute sur un coup franc d'Hernanes, Floccari reprend de la poitrine ,  Farelli détourne en corner. Sur le corner qui suit , la tête de Ciani passe au-dessus. Ce début de match est une histoire de coup de pied arrêté , nouveau coup franc après une faute sur Cavanda pour Hernanes ça sort en corner, un coup pied de coin qui ne donnera rien. Siena amorce un contre et obtient un bon coup-franc à l'entrée de la surface , la frappe passe de peu à côté des buts de Carrizo. Au bout de 20 minutes de jeu pas vraiment d'occasions franches d'un côté ou de l'autre. A la 29ème minute , bien lancé l'avant centre romain frappe en force dans un angle fermé , Farelli détourne en corner , la meilleure occasion du match à ce moment précis. Le match se débride quelque peu , il commence à y avoir des espaces. A la 36ème minute de jeu , frappe à l'entrée de la surface signée Lulic , ça file au dessus. Il y a des bons mouvements du côté de la Lazio mais ça pêche dans la finition. Dans la foulée sur un contre de Sienne , Reginald à la réception d'un centre élimine Cana mais pas Ciani qui intervient et contre le ballon. La première période se termine ainsi 0 à 0 .

La Lazio repart de plus belle en seconde mi-temps avec la volonté d'ouvrir le score assez rapidement. Bien lancé en profondeur Floccari se procure une grosse occasion mais il signalé hors jeu à juste titre. La Lazio a des difficultés à contourner le bloc de cette équipe de Sienne . Contre tout attente c'est Siena qui ouvre le score à la 55ème minute , un but contre son camps de Cana , Ciani dégage le ballon mais ça revient sur Cana qui détourne dans ses propres buts. Le hold-up parfait pour Sienne . Réaction romaine à la 62ème minute , frappe de Floccari détournée par Farelli en corner. Petkovic apporte du sang neuf avec les entrées de Ledesma et Mauri. A la 65ème minute de jeu , petit festival de dribbles de Hernanes qu'il conclut par une frappe mais ça passe au dessus. Nouveau contre pour Sienne , à la lutte avec Ciani , Larrondo bute sur Carrizo. A la 68ème minute de jeu , la tête de Cavanda passe de peu à côté, la Lazio pousse mais ne parvient pas à trouver la faille. Bonne frappe de Reginald à l'entrée de la surface , Carrizo capte en deux temps. Depuis leur but Sienne tente beaucoup plus et se libère. A la 81ème minute de jeu , cafouillage dans la surface ni Kozak et Floccari ne parviennent à frapper au but. En fin de match avec l'entrée de Rozzi , on repasse dans un système en 4-4-2. Floccari est fauché dans la surface mais l'arbitre ne bronche pas. Quelques minutes plus tard, Rozzi fait la différence sur son côté , entre dans la surface mais manque son centre ça finit dans les gants de Farelli. Dans les arrêts de jeu , Sienne est proche du break , Larrondo seul face à Carrizo perd son duel . Dans les derniers instants de la partie, sur un centre de Cavanda , Ciani qui était monté catapulte le ballon d'une superbe tête au fond des filets et trompe Farelli. Il permet donc à son équipe de jouer la prolongation.

Premier but pour Ciani sous ses nouvelles couleurs , 
un but au combien important puisque il a permit à son équipe d'arracher la prolongation  




Place donc à la prolongation , 95ème minute Reginald seul au 6 mètres se loupe complétement, le ballon s'envole dans les tribunes. Sienne domine pour le moment cette prolongation. Énième frappe de Hernanes mais c'est toujours hors cadre pas en réussite le brésilien ce soir.  Centre de Cavanda pour la tête de Kozak , c'est capté sans problème par Farelli. 1 à 1 au bout de la première mi-temps des prolongations, il reste 15 minutes pour faire la différence avant les tirs au but. Dès la reprise quelle occasion pour Sienne , la défense Laziale complétement dépassée , c'est du trois contre un , Vergassola parfaitement servi se présente face à Carrizo , le portier romain très en réussite ce soir sort une nouvelle fois l'arrêt. 115ème minute de jeu , coup franc excentré , Ledesma s'en charge il trouve la tête de Mauri  mais le portier de Sienne s'empare du ballon. Pas de but au terme de la prolongation , place à la séance des tirs au but. Avec un super Carrizo , la Lazio s'impose 4 tirs au but à 1 , Carrizo a arrêté deux pénaltys. Ciani et ses partenaires s'imposent donc à l'issue de cette séance de tirs aux buts et se qualifient pour les quarts de finale.


" Je suis content de la victoire même si ça été difficile. Je suis très heureux pour le but, j'espère mettre le deuxième en Championnat. Contre Sampdoria ça sera difficile parce que c'est une bonne équipe, on a besoin de gagner , de donner une continuité à notre saison " M.Ciani

dimanche 16 décembre 2012

Lazio 1 - 0 Inter Milan

Grosse affiche au Stade Olimpico ce samedi soir avec la réception de l'Inter Milan second de Séria A. Un match à enjeu pour les deux équipes , la Lazio a en ligne de mire le podium alors que l'Inter a pour objectif de ne pas laisser s'échapper la Juventus leader...


La première frappe de la rencontre est pour Hernanes dès la 2ème minute de jeu , elle s'envole dans les tribunes du stade Olimpico. La Lazio campe dans la moitié de terrain de l'inter , gros pressing des biancocelesti en ce début de match. A la 12ème minute de jeu , Guarin sert Nagatomo côté droit centre dangereux du japonais , Mauri remet difficilement le ballon à Marchetti. Pas beaucoup d'occasions pour le moment , ça se joue essentiellement dans l'entre jeu. A la 14ème minute à la suite d'un corner, Ciani exentré récupère le ballon côté droit et tente une demi-volée en pivot , ça passe à côté. Les deux équipes ne se livrent pas, il y a du mouvement mais les gardiens respectifs sont peu mis en danger. Frappe tendue de Ledesma à la 26ème minute de jeu suite à un mauvais renvoi de la défense de l'Inter. A la demi-heure de jeu , nouvelle frappe lointaine à l'origine Hernanes , c'est cadré mais Handanovic capte le ballon. Dans la minute qui suit Milito sert Guarin la frappe du colombien est déviée en corner par Ciani, sur le corner qui suit Ranocchia prend le dessus sur Ciani mais sa tête passe au dessus. A la 36ème minute de jeu bon mouvement collectif romain, Hernanes écarte côté gauche Konko le français tente une frappe qu'il manque quelque peu , c'est à deux doigts de profiter à Klose mais finalement la défense de l'Inter se dégage. Le match est très fermé , la première mi-temps se termine donc sans buts.

La seconde mi-temps débute sur les même bases que la première , on est reparti sur un faux rythme. Coup Franc intéressant suite à une faute sur Klose , Ledesma s'en charge mais la tentative est contrée. A la 52ème minute de jeu , bon ballon en direction de Milito mais Marchetti sort parfaitement devant l'attaquant. A la 56ème minute de jeu , frappe trop enlevée d'Hernanes , le brésilien a voulu enroulé sa frappe mais c'est passé au dessus. Réaction de l'Inter avec une frappe de Guarin à l'entrée de la surface , là aussi c'est hors cadre. A la 65ème minute , coup franc côté gauche pour l'Inter , Guarin s'en charge mais c'est contré par le mur. L'inter se montre de plus en plus dangereux, toujours avec Guarin sa frappe s'écrase sur le poteau , dans la foulée Milito se crée une occasion , frappe légèrement trop croisée, ça s'anime l'Inter commence enfin à jouer. A la 70ème minute de jeu , coup franc pour Hernanes , frappe bien enroulée du brésilien mais bien capté par Handanovic. Double occasion pour l'Inter, la frappe de Cassano trouve le poteau , ça revient dans les pieds de Nagatomo , Marchetti est à la parade et détourne en corner, c 'est chaud sur le but de Marchetti. La Lazio laisse passé l'orage et réagit à la 76ème minute de jeu par une bonne frappe de Candreva entré en jeu , ça passe de peu à côté. 79ème minute de jeu , superbe passe de Gonzales à destination de Klose , l'allemand esseulé manque étonnement  son contrôle ,  le chemin du but lui été ouvert. Dans la minute qui suit , Klose à nouveau dangereux , l'allemand transperce la défense de l'Inter mais tergiverse trop avant de frapper et bute donc sur la défense. A la 81ème minute de jeu cette fois c'est la bonne, Klose libère tout un stade en faisant trembler les filets , parfaitement lancé par Mauri , l'international Allemand trompe d'une frappe croisée Handanovic, il sera remplacé dans la minute qui suit. A la 86ème minute de jeu l'Inter tente de réagir sur coup franc avec une combinaison , Ranocchi reprend en demi-volée mais ça passe au dessus. L'Inter pousse en cette fin de match pour arracher l'égalisation, il y a de la tension dans les dernières minutes. La Lazio tient sa victoire en s'imposant 1 à 0 et monte sur le podium et revient à un point de l'Inter, très bonne opération pour la Lazio.  



 Nouvelle grosse performance pour Ciani au sein de la défense romaine 
Solide, de bonnes anticipations , parfait dans ses interventions ...


La réaction de Ciani au micro de Canal +

Je me sens vraiment bien en ce moment, je me sens beaucoup mieux que il y a quelques mois, je peux dire que je me suis bien intégré avec mes coéquipiers. Apprendre l'italien, j'ai acquis une telle confiance, je ne veux pas arrêter. On a beaucoup trembler , on a eu un très bon gardien dans nos buts et les poteaux aussi qui étaient avec nous. C'est une victoire très importante. Nous savions que l'équipe de l'Inter est l'une des meilleures en Italie, mais nous voulions gagner à tout prix , surtout après le décevant match nul à Bologne. Nous devons reprendre ce que nous avions laissé .  Miroslav est fantastique , il marque à chaque match en même temps il va les chercher ses buts , c'est un grand plaisir de jouer avec des joueurs comme ça , nous avons la chance de jouer avec un des plus forts attaquant en Europe.
 
À la fin du jeu il y a eu une prise de bec entre Hernanes et Marchetti, le Français a expliqué ce qui s'est passé : " J'ai essayé de les séparer immédiatement. L'atmosphère était électrique, Hernanes été un peu nerveux, mais il n'y avait rien de particulier. Ces choses-là lors d'un match peuvent arriver."




mardi 11 décembre 2012

Bologne 0 - 0 Lazio

Dernier match de 16ème journée de Seria , déplacement à Bologne pour Ciani et son  équipe. Mot d'ordre , continuer la belle série ... 


Début de rencontre plutôt équilibré , chacune des formations tentent de produire de jeu. Première frappe laziale à la 8ème minute de jeu de la part de Candreva, frappe trop molle qui n'est pas du tout cadrée. Nouvelle tentative quelques minutes plus tard c'est fois c'est Ledesma qui tente une frappe puissante lointaine mais ça passe au dessus. Ledesma perd un ballon devant sa défense , ça profite à Bologne mais la frappe n'est pas cadrée là encore. Que se soit la Lazio ou Bologne , les joueurs ont du mal à trouver le cadre. 12ème minute de jeu , grosse occasion laziale avec Candreva bien lancé , le numéro 87 côté gauche dans la surface frappe au but , Agliardi s'interpose et détourne en corner. Après un quart d'heure de jeu , les occasions se multiplient. A la 15ème minute de jeu , jolie combinaison pour la Lazio , à la conclusion Kozak , la frappe du tchèque est écrasée. Clairement la Lazio est maître du ballon depuis quelques minutes alors que Bologne procède par contres. A la 21ème minute de jeu , frappe du capitaine de Bologne à l'entrée de la surface , bien captée par Marchetti. Peu à peu le match s'équilibre à nouveau , la Lazio a plus de difficulté à se procurer des occasions. A la demi-heure de jeu , un centre de Candreva qui termine directement dans les gants Agliardi. Faute de Cavenda qui est averti , ce qui amène un bon coup franc pour Bologne, cafouillage dans la surface la défense laziale se dégage tant bien que mal. Les attaquants ont bien du mal à être trouver , quelques déchets techniques. Puisque que les attaquants sont en difficultés, ce sont les défenseurs centraux de la Lazio qui se montrent dangereux , suite à un coup franc pour la Lazio , Ciani récupère la ballon côté droit et adresse un bon centre que Biava reprend , le portier de Bologne est à la parade. La première mi-temps se termine sur cette dernière occasion laziale , pas de but entre les deux équipes au terme de ses premières 45 minutes.

Ce début de seconde période est dominé par Bologne , grosse occasion pour Bologne à la 49ème minute de jeu avec Taider , il s'en ait fallu de peu pour que l'attaquant de Bologne trouve le chemin des filets. A la 51ème minute de jeu , Coup franc tiré par Diamanti mais c'est capté par un Marchetti attentif. Le jeu est haché depuis quelques minutes, il y a beaucoup de fautes , la bataille fait rage au milieu du terrain. Diamanti tente à nouveau une frappe , celle ci est détournée en corner. Bologne continue de se créer des situations , à la 59ème minute de jeu superbe  frappe de Koné qui frôle le but de la Lazio, Bologne pousse. Au bout d'heure de jeu , la Lazio parvient enfin à approcher du but de Bologne dans cette seconde mi-temps , mais sans véritablement se montrer très dangereux. A la 63ème minute de jeu situation offensive de Bologne , un centre tir qui passe devant tout le monde , personne ne peut reprendre , c'est passer tout prêt. La Lazio est un peu mieux depuis quelques minutes, ils commencent à ressortir les ballons et essayent de construisent leur jeu , mais ça pêche dans la dernière passe. Les deux équipes sont bien en place défensivement , les occasions se sont rares. A la 81ème minute de jeu la tête de Gilardino passe au dessus des buts de Marchetti. Ça chauffe devant la surface laziale , à nouveau Gilardino seul sur le côté gauche  il frappe , ça passe à côté frappe trop croisée. A 5 minutes du temps réglementaire , Kozak écope d'un deuxième avertissement synonyme d'expulsion , la Lazio va devoir terminer la rencontre à 10. Dans les arrêts de jeu , belle frappe enroulée de Pasquato , Marchetti détourne magnifiquement. Klose rétorque une minute plus tard, Agliardi s'empare du ballon sans difficulté. La rencontre s'achève ainsi, match nul et vierge 0 à 0 , les défenses ont pris le pas sur les attaquants ce soir. La Lazio ramène donc un point de leur déplacement et conserve leur place de 4ème. 


Ciani monte en régime au fils des rencontres, 
un bon match pour l'ancien bordelais attentif et solide  ...



vendredi 7 décembre 2012

Maribor 1 - 4 Lazio

Dernière journée d'Europa League ce soir dans la phase de poule , déjà qualifié la Lazio se déplace en Slovénie pour y affronter l'équipe de Maribor , un succès permettrait à la Lazio de terminer première de son groupe.

Petkovic a profité de cette rencontre pour faire tourner son effectif , avec les titularisations de Floccari , Ederson, Onazi notamment. Ciani lui est de nouveau titulaire au côté de Cana et Radu dans un système en 4-3-3 .  


Dès la 2ème minute de jeu belle ouverture de Ciani pour Ederson mais la reprise du brésilien est trop écrasée. A la 5ème minute de jeu , frappe lointaine de Onazi  qui ne trouve pas le cadre,  cela n'inquiète donc pas Handanovic. Coup franc côté gauche pour Maribor suite à une faute de Onazi , mais le coup franc ne donne rien. Le début de match est romain , une domination des coéquipiers de Ciani , Maribo procède par contre en se projetant rapidement vers l'avant. A la 15ème minute de jeu , la Lazio trouve le chemin des filets grâce à un but de Kozak suite un bon service d'Ederson , le tchèque lobe le portier de Maribor , la Lazio mène 1 à 0.  Dans la foulée la Lazio inscrit un second but par Floccari mais l'arbitre avait signalé un hors de jeu l'attaquant roumain , décision injustifiée le joueur italien n'étant pas en position de hors jeu. A la demi-heure de jeu , suite à un coup franc de Hernanes , la défense se loupe sur la relance , ça profite à Ederson sa frappe est détournée en corner. Sur le corner qui suit , Radu trompe de la tête le portier de l'équipe Slovène, la Lazio fait le break. Maribor tente de réagir avec les hommes forts de cette équipe mais Ciani repousse le centre de Trajkovski.  Flocarri corse un peu plus l'addition à la 37ème minute de jeu sur une nouvelle passe d'Ederson double contact de l'ancien lyonnais qui sert idéalement Flocarri, 3 à 0 donc pour la Lazio. Frappe de Beric à la 39ème minute mais bien captée par Bizzarri. A la 44ème minute de jeu , Cana manque son contrôle ce qui profite à Tavarez, mais l'attaque de Maribor perd son duel face à Bizzarri  . Dans la minute qui suit Maribor trouve la barre transversale, mauvaise sortie de Bizzarri ,Cvijanovic récupère et enchaîne par une frappe puissance qui vient s'écraser sur la barre transversale.  Fin de la première mi-temps sur ce score de 3 à 0 .

La Lazio repart sur le même rythme que la précédente , dès la 47ème minute de jeu Kozak trouve le poteau suite à une frappe en pivot, les biancocelesti démarrent fort ce second acte.  A la 50ème minute de jeu , Floccari récupère un ballon en milieu de terrain , l'attaquant romain balle au pied transperce toute la défense et s'en va inscrire tout seul le quatrième but italien , il s'offre par le même temps un doublé. La Lazio se ballade complétement dans cette rencontre. Quelques minutes plus tard, Hernanes voit sa frappe passé de peu à côté de la lucarne du portier de Maribor. A la 56ème minute de jeu , Ederson veut lui aussi y aller de son petit but mais sa frappe manque de puissance pour battre une nouvelle fois le portier slovène. A la 58ème minute de jeu bon centre de Lulic pour Floccari qui tente une reprise de volée , ça passe de peu à côté. Bon mouvement slovéne à l'heure de jeu qui se termine par une frappe slovène , mais la tentative n'est pas cadrée.  A la 62ème minute très bonne intervention de Michael Ciani qui empêche l'attaquant slovène Beric de se présenter seul face à Bizarri. A la 67ème minute de jeu , superbe frappe de Dodlek , Bizzarri est à la parade et détourne en corner. Nouvelle occasion italienne à la 69ème minute , centre de Cavanda pour Ederson , nouvelle tentative pour le brésilien c'est détourné par le portier slovène. Nouvelle intervention de Ciani qui empêche la frappe de Tavarez d'un joli tacle à la 72ème minute de jeu.A la 76ème minute de jeu , Ciani est à deux doigts d'inscrire le 5ème but de la rencontre sur corner , lHandanovic est à la parade , Cana en embuscade reprend mais c'est à nouveau arrêté, double parade pour le portier de Maribor. Tavarez à la 84ème minute de jeu réduit le score après avoir éliminé Lulic puis Ciani , l'attaquant de Maribor d'une frappe enroulée trompe Bizarri . Dans les arrêts de jeu , nouvelle belle occasion pour Maribor sur le côté gauche , belle frappe de Trajkovski ,  Bizarri doit s'employer pour détourner cette balle. On en restera là , la Lazio largement supérieur à son adversaire s'impose donc sur ce score de 4 à 1 et finit leader de son groupe, rendez-vous pour les 16ème de finale dans cette compétition, le tirage au sort aura lieu le 20 décembre ...

Comme à l'image , Ciani a pris le dessus sur les attaquants slovènes malgré le but encaissé en fin de match ...
 

dimanche 2 décembre 2012

Lazio 2 - 1 Parme

Les biancocelesti restent sur 5 matchs sans défaite et veulent poursuivre leur belle ascension avec la réception de Parme pour le compte de la 15ème journée .


Première opportunité pour Parme, faute de Ciani , premier coup franc pour Parme mais c'est sans danger pour la Lazio. La Lazio a le monopole du ballon en ce début de match. Première véritable occasion à la 6ème minute de jeu pour la Lazio avec une superbe frappe de Candreva , ça passe de peu à côté. Coup franc à la 7ème minute de jeu , Ciani n'est pas loin de reprendre le coup franc de Ledesma, mais l'arbitre a de tout façon signalé un hors jeu de Klose. Les coups de pied arrêtés s'enchainent pour Parme , pour l'instant ça ne donne rien. Sur un corner de Candreva à la 24ème minute , à l'aide de Ciani qui s'est bien battu pour garder la balle  , Biava récupère et trompe Mirante , 1 à 0 pour la Lazio  . A la 31ème minute de jeu , centre de Radu c'est repoussé par la défense de Parma, ça revient dans les pieds de Radu qui remet à Hernanes qui enchaîne par une frappe , mais la frappe du brésilien n'est pas cadrée. A la 33ème minute de jeu , La Lazio double la mise grâce à Klose , sur un belle ouverture de Gonzalez , le buteur allemand trompe le portier du plat du pied. A la 37ème minute de jeu réaction de Parme,  frappe de Biabiany , mais une frappe qui s'envole au dessus des buts de Bizzarri. A la 39ème minute de jeu intervention de Ciani qui détourne le centre de Biabiany en corner. Parme met la pression sur le but romain en cette fin de première mi-temps. Nouvelle occasion à la 41ème minute de jeu , très bon travail de Biabiany qui décale Parolo mais c'est contré au dernier moment par la défense laziale. Klose blessé doit céder sa place à Kozak . La première mi-temps se solde sur cet avantage de deux buts côté romain.

Nouveau changement du côté de la Lazio dès la reprise avec la rentrée de Cana à la place de Biava. A la 48ème minute de jeu grosse occasion romaine , Hernanes sert Antonio Candreva mais sa frappe est repoussée par Mirante. L'équipe de Parme tente de développer son jeu afin de réduire au moins le score mais face à une équipe de la Lazio très bien en place, ils ont des difficultés à amener le danger devant le but de Bizzarri. A l'heure de jeu , bonne frappe de Biabiany mais sa tentative est bien captée par le portier romain. A la 65ème minute de jeu , l'arbitre désigne le point de pénalty suite à une faute de Mauri sur Samson, Belfodil voit son pénalty repoussé mais le ballon lui revient dans les pieds et il reprend victorieusement. Parme réduit donc le score c'est une autre rencontre qui commence. A la 68ème minute de jeu , Parme passe à deux doigts de l'égalisation sur un centre de Gobbi , Belfodil détourne le centre du plat du pied mais Bizzarri est à la parade, Parme pousse. A la 71ème minute de jeu , la frappe de Parolo passe au dessus des buts romains , les occasions s'accumulent du côté de Parme. Le match s'emballe , ça va d'un but à à l'autre. La Lazio remet peu à peu le pied sur le ballon et veut se mettre à l'abri en inscrivant un troisième but. A la 80ème minute de jeu , Kozak seul manque son plat du pied , la Lazio aurait pu faire le break. Dans la minute qui suit , frappe de Mauri captée par le portier de Parme. La Lazio souffre dans les dernières minutes mais ne rompt pas , victoire 2 à 1 pour Ciani et ses coéquipiers. Une victoire qui permet à la Lazio de grimper à la 4ème place au classement.

Associé à Biava puis Cana en seconde mi-temps , Ciani a réalisé encore une fois un gros match , peut-être même sa meilleure prestation depuis son arrivée.



mercredi 28 novembre 2012

Lazio 3 - 0 Udinese

Dernier match de la 14ème journée ce mardi soir , la Lazio recoit l'équipe de l'Udinese. Les laziales invaincus depuis 4 matchs veulent confirmer et s'imposer pour recoller avec le peloton de tête.


Dès la première minute Candreva se met en évidence d'une frappe sur son côté droit , mais celle-ci n'est pas cadrée. Coup franc à la 3ème minute de jeu pour la Lazio qu'obtient Klose mais ce coup de pied arrêté ne donnera rien. La Lazio est bien entrée dans son match , dominateurs, ça combine bien devant. Première offensive d'Udinese à la 7ème minute de jeu , mais Ciani intervient et avorte l'attaque d'Udinese. Belle ouverture de Ledesma pour Mauri qui centre instantanément pour Klose mais c'est repoussé par Danielo. A la 10ème minute de jeu l'arbitre de la rencontre désigne le point de pénalty , une main de Willians suite à un corner, Ledesma s'éxécute mais le gardien d'Udinese repousse le pénalty de Ledesma, Mauri tente de reprendre mais c'est une nouvelle fois détourné par le portier serbe. On approche du quart d'heure de jeu , coup franc à l'entrée de la surface côté gauche pour Di Natale , Marchetti est sauvé par sa barre transversale. La Lazio trouve le chemiin des filets à la 17ème minute de jeu grâce à un but de Gonzalez sur un caviar de Mauri. Grosse occasion pour Candreva à la 24ème minute de jeu , raide solitaire du romain , sa frappe est repoussée par le portier serbe , sur le corner qui suit Ciani puis Ederson sont à deux doigts de reprendre le corner de Ledesma. Les occasions de but s'enchainent pour la Lazio, l'Udinese est en grande difficulté défensivement. La Lazio double logiquement la mise à la demi-heure de jeu grâce à un but de Klose qui remporte son duel face au portier serbe. Udinese réagit à la 33ème minute de jeu sur corner , la tête de Angela touche le poteau , situation dangereuse mais la Lazio s'en sort bien. A la 38ème minute de jeu , coup franc très bien placé à l'entrée de la surface , gros danger pour la Lazio , Di Natale s’exécute mais voit sa frappe captée puis relâchée par Marchetti , une erreur qui aurait pu faire mouche. Udinese est un peu mieux dans la rencontre depuis quelques minutes et tentent de mettre la pression dans les derniers instants de la première période sur la défense de la Lazio. L'arbitre siffle la fin de la première mi-temps sur cet avantage de deux buts pour la Lazio.

Quelques changements pour cette seconde période avec notamment la rentrée de Hernanes qui remplace Ederson. En ce début de seconde période , La Lazio laisse le ballon à son adversaire. Ledesma lance Candreva sur son côté droit , Candreva trop esseulé perd la balle dans la surface. Belle occasion pour Klose à la 55 minute de jeu mais l'allemand est contré au dernier moment par un défenseur d'Udinese. La Lazio reprend peu à peu le contrôle du ballon , excellent coup franc pour la Lazio à l'entrée de la surface suite à une faute sur Klose , Hernanes place une belle frappe enroulée  , le portier serbe n' a pas bougé et est battu pour la troisième fois ce soir , 3 à 0 pour la Lazio. Ciani et ses coéquipiers maitrisent parfaitement leur adversaire , large domination romaine. A la 73ème minute de jeu , centre de pour la tête de Di Natale , mais ça passe au dessus des buts de Marchetti.  A la 86ème minute de jeu , Ciani sort un centre qui aurait pu être dangereux , énième ballon pris de la tête pour l'ancien bordelais. Il ne se passe plus grand chose dans ce match , la Lazio gère parfaitement son avance et s'impose donc sur le score de 3 à 0. Avec cette belle victoire , La Lazio reste 5ème au classement mais revient à deux points de la Fiorentina. Prochain rendez-vous pour la Lazio dimanche après-midi face à Parme.
 
Nouvelle belle prestation pour Ciani
impérial dans les duels aériens notamment ...


jeudi 22 novembre 2012

Lazio 0 - 0 Tottenham

A l'occasion de la 5ème journée de la phase de poule de l'Europa League, les italiens recevaient l'équipe anglaise de Tottenham. Comme au match aller , la Lazio et Tottenham n'ont pu se départager la faute notamment à un très bon Lloris. 


Le début est italien , avec une possession de balle en faveur de la Lazio , les laziales sont bien présents en ce début de rencontre. Tottenham réagit à la 4ème minute de jeu , un but signé Bale, mais but signalé hors-jeu et donc refusé. Tottenham est alors en confiance et tient le ballon. Le match est maintenant équilibré entre les deux formations, un faux rythme s'installe, peu de mouvements et de solutions, beaucoup de prudence de la part des 2 équipes.  Peu à peu les deux formations se libèrent , à la 14ème minute de jeu centre tir de Lulic qui ne donne rien. Belle occasion offensive italienne , joli travail de Radu sur son côté qui centre pour Lulic , contrôle et frappe de ce dernier à l'entrée de la surface mais ça passe au dessus. A la 17ème minute de jeu , Ledesma tente une frappe lointaine , Lloris est à la parade sur cette trajectoire flottante, main ferme du français qui détourne le ballon sur la barre transversale, grosse occasion pour la Lazio. A la 21ème minute réaction anglaise , centre tir de Bale qui tente de surprendre le portier lazial  mais Marchetti  attentif dévie en corner. A la 26ème minute , sur un contre italien , Cavanda sert parfaitement Kozak , frappe croisée plat du pied de l'avant centre romain mais Lloris détourne du pied en corner. Nouvelle occasion pour la Lazio à la demi-heure de jeu , centre de Mauri qui trouve la tête de Kozak , mais ça passe juste à côté de la cage anglaise, les occasions se multiplient côté italien. A la 39ème minute de jeu , Kozak lancé dans la profondeur se présente seul face à Lloris , l'international français remporte à nouveau son duel. Bonne première mi-temps de la Lazio qui s'est montrée dangereuse à plusieurs reprises , il ne manque qu'un petit but.


A la 50ème minute de jeu , centre dangereux de Adebayor côté droit , Biava intervient ça file en corner. En ce début de seconde période , on repart sur un petit rythme, les deux équipes ont des difficultés à développer leur jeu, peu d'occasions. A la 56ème minute de jeu , centre de Mauri bien capté par Lloris. A l'heure de jeu , énorme occasion italienne , Kozak au pressing récupère un ballon dans la surface , Kozak a le choix entre un centre et la frappe , le but est ouvert il choisit la frappe mais ça frôle le but de Lloris, pas en réussite ce soir. Nouvelle occasion pour Kozak , belle déviation de Mauri qui transmet à Kozak contrôle orienté et frappe de l'avant centre italien mais là encore Lloris capte le ballon. La domination est clairement italienne , les occasions sont là mais la réussite n'y est pas. Coup franc enroulé de Ledesma à la 70ème minute de jeu , la frappe du milieu italien passe de peu à côté. Les italiens se montrent dangereux sur corner par deux fois , mais ça ne donne rien. La Lazio pousse mais ça ne rentre toujours pas. La rentrée de Candreva fait du bien du côté de la Lazio. A la 83ème minute de jeu , grosse occasion italienne sur un corner de Candreva, tête puissante et croisée de Ciani, toute le monde croit au but mais Lloris est une nouvelle fois à la parade. Dans les arrêts de jeu , frappe de Floccari mais ce n'est pas cadré. Rien n'a faire la Lazio ne fera pas trembler les filets ce soir , score final 0 à 0 . La Lazio malgré ce match nul est déjà qualifié pour les 16ème de finale , pour finir premier du groupe la Lazio devra s'imposer lors de la dernière journée à Maribor ... 

Match solide de la part de Michael Ciani  ,
a deux doigts d'offrir la victoire à son équipe en fin de match avec cette belle tête décroisée.

Petkovic a apprécié la performance du français :
" J'ai bien aimé la performance de Biava et Ciani
comme le reste de l'équipe ils ont fait un excellent travail


lundi 19 novembre 2012

Dias absent un mois , une opportunité pour Ciani

 



André Dias sorti sur blessure face à la Juventus ce week-end sera indisponible un mois , le brésilien souffre d'une lésion musculaire. Une absence qui devrait profiter à Michael Ciani , rentré en cours de jeu pour remplacer Dias ce week-end , l'ancien bordelais avait réalisé une bonne performance face à la Juventus . Une belle opportunité pour Michael Ciani qui devrait avoir sa chance , pouvoir enchainer les matchs, à lui de la saisir ...


dimanche 18 novembre 2012

Juventus 0 - 0 Lazio

Après la belle victoire du week-end dernier lors du derby face à L'AS Roma , nouvelle belle affiche , ce samedi en fin d'après midi la Lazio se déplaçait au Stadium de Turin chez le leader du Calcio, la Juventus de Turin .

Au niveau des formations , La Lazio est privée de Mauri qui purge sa suspension mais également de Lulic , du côté de la vieille dame on peut noter l'absence de Pirlo.


Un début de rencontre plutôt équilibré , les deux formations essayent de jouer vers l'avant. La première véritable occasion intervient à la 18ème minute , elle est à mettre au crédit de la Juventus , bien servi dans la surface , Giovinco  dos au but et enchaîne par une frappe, Marchetti détourne la frappe du turinois , Quagliarella a bien suivi mais sa frappe se termine dans le petit filet. A la 20ème minute de jeu , Dias blessé doit céder sa place , Michael Ciani fait donc son entrée en jeu. La juventus hausse son niveau de jeu et se montre beaucoup plus menaçant depuis quelques minutes. A la demi heure de jeu , Giovinco très actif est à deux doigts d'ouvrir le score , bien lancé dans la profondeur sa frappe croisée frôle le montant des buts de la Lazio. Les Laziales tentent de réagir sur un contre avec son tandem Klose-Hernanes mais Chiellini intervient. Nette domination de la Juventus en cette première période mais pas de but au bout de ses 45 premières minutes.

La deuxième reprend sur le même acabit que la première , domination écrasante des turinois , la Lazio se contente de défendre. Ciani et ses coéquipiers essayent tout de même d'apporter le danger grâce notamment aux coups de pied arrêtés ,  à la 50ème minute coup franc pour la Lazio de 25 mètres, tiré par Candreva, mais cela ne donne rien. A la 62ème minute de jeu , magnifique parade de Marchetti sur une frappe de Vidal déviée par Quagliarella. A la 69ème minute , Konko est proche de tromper son propre gardien sur un centre tir de Isla. Les laziales souffrent énormément dans cette rencontre face à une Juventus qui n'en finit plus de pousser. A La 75ème minute de jeu c'est la barre transversale de Marchetti battu qui sauve la Lazio suite à une tentative de Bonucci. Quelques minutes plus tard nouvelle occasion pour la Juventus avec Marchisio mais Marchetti fait de nouveau barrage. La Juventus pas en réussite continue de buter sur la défense de Lazio, très bien en place. l'arbitre siffle la fin de la rencontre , score final 0 à 0. La Lazio a souffert tout au long de la partie  mais garde sa cage inviolée grâce notamment à un super Marchetti et ramène un très bon point de Turin . 

Michael Ciani rentré en cours de jeu , 
s'est montré solide face à l'armada offensive de la Juventus .

"Entrer à froid n'est jamais facile, surtout dans un match de ce genre. Lorsque j'ai fait mon entrée en jeu , je me suis mis d'accord avec Biava , il s'est adressé à moi en quelques mouvements et heureusement ça s'est bien passé.  Ce n'était pas facile contre Giovinco , un joueur agile et rapide et heureusement j'ai été bon en anticipant, il jouait souvent en une touche avec Matri et Quagliarella. La chose importante est que l'équipe a bien fait et nous n'avons pas perdu" . M.Ciani


lundi 12 novembre 2012

Lazio 3 - 2 Roma

Dimanche après-midi avait lieu le derby tant attendu entre la Lazio et l'AS Roma au Stadio Olympico . La Lazio voulait à tout prix remporter ce derby si particulier après les récents revers en séria A.

Un début de rencontre vite interrompu , puisqu'au bout de 5 minutes survient une panne de courant sous une pluie battante, après quelques instants le jeu peut reprendre. Dès la 9ème minute de jeu , coup de tonnerre au Stade Olympico avec l'ouverture du score du côté de l'AS Roma , sur un corner de Totti , Lamela trompe Marchetti de la tête.  Avec ce but , la Roma maitrise le ballon et le match mais peinent tout de même à pousser leurs offensives. Au fil que la rencontre avance , la Lazio sort la tête de l'eau et se procurent plusieurs occasions , les tentatives de Klose et Konko échouent de peu . C'est à la 38ème minute de jeu que Candreva égalise sur un sublime coup franc , une frappe surpuissance , le portier Goicoechea ne peut strictement rien. Un but qui va faire énormément de bien aux coéquipiers de Ciani , les situations offensives se multiplient. A la 45ème minute de jeu , la frappe d'Hernanes ralentit par la pluie , termine dans les pieds de Klose dans la surface, le Goleador allemand ne se fait pas prier et trompe Goicoechea , la Lazio prend l'avantage. Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps , De Rossi est exclut suite à un très mauvais sur Mauri , l'AS Roma va donc poursuivre la rencontre 10. Une première mi-temps pleine de rebondissements, un vrai derby.

A peine de retour des vestiaires, la Lazio fait le break en inscrivant un troisième but grâce à un belle frappe de Mauri suite à un mauvais renvoi de Piris. La Lazio ne baisse pas le pied et continue sur ce rythme. Le quatrième but est passé tout prêt à plusieurs reprises avec les tentatives de Hernanes et Klose notamment. A 5 minutes de la fin , Mauri après avoir récolter un deuxième carton jaune suite à une main est à son tour expulsé , la Lazio termine donc la rencontre à 10 , plus de supériorité numérique. Dans la minute qui suit , Pjanic réduit le score d'un magnifique coup franc lointain , une trajectoire surprenante qui trompe Marchetti. Dans les dernières minutes du match, l'AS Roma pousse afin d'arracher l'égalisation , il en faut de peu pour que la reprise de volée de  Osvaldo ne fasse trembler les filets. La Lazio tient bon et remporte son troisième derby consécutif, les joueurs laziales fêtent après le match la victoire avec leurs supporters.

 Michael Ciani sur le banc n'a pas participé à la rencontre


vendredi 9 novembre 2012

Lazio 3 - 0 Panatinaikos

Match retour face au Panatinaiakos en Europa League ce jeudi au Stadio Olympico , à l'aller les laziales s'étaient fait rejoindre dans les derniers instants de la partie et avaient du concéder le match nul en Grèce , il était donc important ce soir de prendre les 3 points.

Comme annoncé , Michael Ciani a fait son retour dans le onze titulaire, une défense centrale inédite puisqu'il a évolué en défense centrale au côté de Cana. Un gros match de l'ancien girondin , solide et tranchant dans ses interventions ,du bon Ciani.


Des premières minutes un peu hésitantes du côté de Lazio avant de se reprendre. Ciani et son équipe dominent par la suite son sujet , il faut tout de même attendre le quart d'heure de jeu pour voir la première véritable grosse occasion du match, Spyropoulos déborde sur le flanc gauche et centre pour Toché , Radu anticipe et repousse in extremis le centre du grec. A la 20 minute de jeu , la Lazio ouvre le score sur un superbe but de Kozak , dos au but à l'entrée de la surface , le laziale se retourne et d'un magnifique lob pleine lucarne trompe le portier Karnezis , imparable , la Lazio mène 1 à 0. La Lazio continue de dominer la rencontre tout en restant attentif derrière. A la 40ème minute de jeu la Lazio fait le break grâce à Kozak suite à une erreur de la défense grecque Kozak en profite et trompe une nouvelle fois Karnezis , il s'offre par la même occasion un doublé. La première mi-temps se finit sur cet avantage en faveur des romains.


La deuxième mi-temps est à l'image de la première  avec toujours une domination romaine. A la 50ème minute de jeu , Zarate se met en évidence mais la frappe du milieu de terrain est captée sans difficulté par le portier grec. A la 57ème minute de jeu , la Lazio obtient un coup-franc à 20 mètres des buts de Karnezis, Zarate s'en charge mais se termine dans le petit filet. Nouveau coup franc pour les italiens à la 59ème minute de jeu côté gauche, avec toujours Zarate pour le frapper cette fois ça fait mouche puisqu'il trouve la tête de Floccari qui bat Karnezis , 3 à 0 la Lazio alourdit un peu plus le score. A 3 à 0, la Lazio gère ensuite parfaitement leur avance, Petkovic apporte quelques changements avec les entrées de Hernanes et Klose. A la 73ème minute de jeu , Marchetti capte la frappe de Seitaridis. Une minute plus tard , sur un corner de Zarate , Ciani est à la retombée mais sa tête passe de peu au dessus des buts grecs. Le Panathinaikos n'abdique pas malgré le score , Christodoulopoulos tente une frappe , mais ça passe peu à côté. 


Le score n'évoluera plus , victoire 3 à 0 pour Ciani et la Lazio qui font un pas vers la qualification , en effet les romains sont leader de leur groupe avec 8 points au compteur , Tottenham pointe à la seconde place avec 6 points. Avec cette victoire , la Lazio fait le plein de confiance avant le derby tant attendu face à la Roma.


mercredi 7 novembre 2012

Media : Ciani sur Bein Sport

Michael Ciani était l'invité de l'émission Le Club sur Bein sport lundi soir.  Il est revenu sur ses débuts en Italie, son adaptation , les différences entre le style de jeu et la façon de travailler en France et en Italie , le match d'Europa League de jeudi prochain ainsi que le derby face à la Roma. Retrouvez ci-dessous les propos du numéro 2 laziale ...


Revenir au sommet et y rester , début difficile en Italie est-ce que c'est compliqué à la Lazio ? Oui et non , débuts difficiles non parce que j'ai fais mon premier match face au Genoa certes on fini le match avec une défaite 1 à 0 , pour mes débuts en tout cas sur un plan personnel j'ai fais un bon match , à chaque ballon que je touchais j'étais ovationné par le public , le public romain qui est considéré comme un public difficile donc j'étais content. Après il y a eu le match face à Naples où on a pris 3 buts on a pas fait un gros match.

Est ce que ce match face à Naples a été un peu déclic dans le mauvais sens du terme , depuis ce match vous êtes plutôt amené à être sur le blanc? Oui je pense que le coach en a déduit que je n'étais pas encore prêt pour jouer de suite , j'ai fais un bon match face au Genoa et de suite il a voulu m'aligner face à Naples , ce qui est très bien pour moi. Mais le fait qu'on est perdu 3 à 0 , qu'on ait pris 3 buts il s'est peut-être dit qu'on était pas prêt , et il m'a fait tourner , jouer un match sur deux / trois depuis que je suis arrivé.

Vous avez un coach Vladimir Petkovic qu'on connait pas forcement au grand public , d'ailleurs c'est sa première véritable grosse opportunité , vous arrivez dans ce club à la fin du mercato , il y a déjà une charnière centrale en place des trentenaires en plus qui parlent italien , est-ce que ça veut dire que le contexte était difficile à la base quand vous avez fait ce choix?  A la base oui , après faire le choix d'aller à la Lazio je pense que c'est une bonne chose quand on joue dans le championnat de France , quand on veut voir autre chose , quand on veut aller dans un grand club , dans une grande ville qui est Rome. Ça était difficile dans le sens où je suis arrivé en fin de mercato , le championnat italien avait déjà commencé . J'ai eu des difficultés du au changement footballistique , le changement de la langue , il y a plein de choses qui rentre en compte et j'avais un petit retard. Comme vous l'avez dit il y a deux joueurs en défense centrale qui ont joué ensemble depuis trois ans donc ils se connaissent parfaitement , quand moi je joue je pense qu'ils me parlent pas autant qu'ils se parlent à eux .

On comprend dans vos propos , ses deux défenseurs centraux ils s'entendent , ils se comprennent déjà , parlent italien ...
J 'ai joué avec Dias et je lui ai dis n'hésite pas à me parler même si c'est en Italien , il ne communiquait pas assez pour des défenseurs centraux on a besoin de communiquer énormément.

Ils vous ont fait venir quand même , il y a un désir de la part du club ...
Bien sur de la part du club , de la part du coach et du président , ils étaient enthousiasmé de ma venue mais forcement il faut un temps d'adaptation.

Est ce que d'un point purement sportif , quand on a les Gilardino ,Luca Toni, Milito , est ce que c'est beaucoup plus difficile pour un défenseur central , en France il y a beaucoup d'attaquants qui fuient (Briand , Rémy , Gomis) , là les spécificités du football italien c'est que vous avez davantage d'avants centres costaud .
Très costaud , très physique que ça soit les attaquants , les milieux on sent qu'il y a une puissance , ne serait ce que dans les entrainements , j'ai eu un coup de mou moi parce qu'il a fallu s'adapter au rythme des entrainements , je dis pas que c'est plus dur mais c'est plus lourd pour les jambes , après les matchs une anecdote au décrassage c'est musculation à fond. On ressent la puissance même dans l'intensité des passes , c'est différent. 


C'est curieux parce que votre dernier match en France vous aviez tenu bon contre Ibrahimovic , il vous a pas cassé manifestement , c'est tellement au dessus en Italie?
Non je dis pas que c'est tellement au dessus sauf que c'est diffèrent ...

Quand je suis parti à Barcelone on m'a dit les entrainements c'est le match , le match c'est la guerre. Est-ce que aujourd'hui dans ta tête t'as déjà assimilé ça pour avoir la confiance pour prendre ta place ou t'as pas encore cette confiance ?  (Sonny Anderson)
Oui moi j'ai toujours été comme ça dans tous les clubs où je suis passé , j'estime qu'à l'entrainement il faut que je sois à 100% pour être performant dans les matchs. Quand je suis arrivé dans cette équipe là , j'ai vraiment vu la différence de discipline, à l'entrainement c'est tactique , même carré , les mecs ont voient qu'ils sont là pour travailler et c'est bien pour progresser. On joue avec des joueurs de qualités comme Hernanes, c'est un professionnel extraordinaire, Klose c'est un attaquant je le voyait pas du tout comme ça et c'est vraiment professionnel professionnel. 

Et aujourd'hui en gros cela signifie que Petkovic c'est quoi son plan , c'est de se dire je vais faire rentrer Michael peu à peu parce que vu son jeune âge c'est lui qui va prendre les commandes de cette défense , parce que j'ai deux trentenaires (33 et 35 ans) il y a un moment donné il va falloir que je les fasse tourner , vous jouez tous les trois jours avec l'Europa League , est-ce que c'est ça son discours auprès de vous ? Est-ce qu'il vous parle?
Ça il me l'a dit , il me parle pas beaucoup mais il m'a dit t'inquiète pas tu viens d'arriver , tu prends ton temps , il y a beaucoup de matchs je t'alignerai ça va venir petit à petit. Je m'y attendais il y a vraiment pas de souci par rapport à ça après quand on me donne ma chance il faut que je la prenne.

Est-ce vous croyez toujours à l'équipe de France, est-ce que vous y pensez aujourd'hui?
J'y pense en tant que joueur professionnel qui a des objectifs et de l'ambition bien sur , je vais pas monter sur un toit et le crier sur tous les toits, sauf que voilà je travaille dans mon coin , je sais très bien que pour être en équipe de France ça passera par de bonnes performances avec son club. Je n'ai pas d'échange avec le staff de l'équipe de France et j'attends pas d'en avoir , ce qui m'arrivera je le mériterai , il faudra que je sois performant sur le terrain pour montrer mes qualités et revenir en équipe de France.

A la Lazio vous vous tournez vers qui , il y a des gens qui sont devenus vos copains , il y a des gens que vous connaissiez en Italie , on doit être très seul quand on débarque la dedans ?
Oui je l'ai senti , mais j'ai la chance d'avoir des français dans l'équipe et des francophones , il y a Konko , Diakité , Cavanda, Cana donc je suis pas trop dépaysé par rapport à ça. Après ça peut-être aussi un piège d'être trop avec eux parce qu'il faut parler rapidement la langue , on essaye de s'adapter au mieux. 

Les trentenaires c'est des partenaires ou c'est des mecs qui savent que vous voulez leur peau à terme et que c'est pas si cool que ça ...
Non super sympa , je parle du groupe en général après comme je dis la difficulté c'est que les gars n'ont pas aussi osé me parler , le gars vient d'arriver donc il comprend pas et donc on va lui parler pour rien. 

Tu es quand même le mec qui va les expédier à la retraite ...
Oui mais ils m'ont pris pour ça aussi , le directeur général m'a dit qu'à 28 ans que je suis à plein fleur de l'âge et que je suis là pour être titulaire. 

On a bien compris la stratégie de Petkovic , il vous fait jouer en Europa League , vous allez certainement jouer le retour normalement face au Panathinaikos , les ambitions du club dans cette Europa League?
Je pense que c'est important pour le club , ne serait-ce pour l'image de la Lazio. Je crois que le club a envie de retrouver ses couleurs , a envie de montrer que c'est un grand club , c'est à l'image aussi du championnat on a envie aussi d'être qualifier pour la Champion's League .

Un match important puisque si jamais tu es top niveau , tu vas postuler pour le week-end pour le derby contre la Roma  ...
Exactement donc c'est très important ,moi mon objectif c'est de faire tous les matchs et d'être performant à chaque match.

Tu as 28 ans , qu'est ce qu'il te faut pour l'adaptation totale dans le foot italien? Tout ce qui est impact physique ça tu l'as , on a vu des images où tu te fais un peu éliminer est-ce que c'est la différence de ce football un peu plus technique, la malice les italiens qu'est ce qu'il te faut ?
Exactement c'est de me faire au jeu italien , après je pense que la communication est très importante , après deux mois ça va beaucoup mieux le discours sur un terrain est très limité et donc on l'apprend assez rapidement , en tout cas c'est plus facile à comprendre qu'à parler au bout de deux mois mais voilà c'est de me faire au jeu italien.

On l'a compris si vous gagnez des points dans ce match retour face au Pana , il y a ce match tant attendu de ce week-end c'est le derby face à la Roma , il y aura une résonance incroyable , est ce que vous sentez aujourd'hui que la Lazio a les armes pour gagner ce derby?
C'est le match le plus important pour les supporters,  oui on connait le jeu de la Roma on sait qu'on a les armes justement pour les battre , pour les battre il va falloir qu'on soit à notre meilleur niveau , on a des joueurs de qualités , on a un jeu offensif assez bon pour pouvoir les mettre en difficulté . Pour battre une équipe comme celle-ci comme on a battu Milan il va falloir être au meilleur de notre forme.

Est-ce que c'est pas une semaine décisive pour vous finalement? Vous devriez être titulaire jeudi en Europa League, gagner des points auprès de Petkovic , être l'homme de muscle , l'homme de la jeunesse dans cette défense centrale face à la Roma , est-ce que c'est pas la semaine qui compte?
Oui faire un match comme ils m'ont vu face au Genoa où j'ai été très bon sauf qu'il va pas falloir prendre le but à la dernière seconde. 

Pourquoi avoir choisi l'Italie et pas un autre championnat style l'Angleterre?
Tout le monde me voyait en Angleterre, parce que la Lazio s'est approchée de Moi et je me suis dit que c'était une bonne opportunité pour pouvoir passer un pallier. Je crois que c'est cohérent dans le profil de ma carrière , j'ai fait Lorient , Bordeaux , aujourd'hui je change de Pays pour aller dans un grand club donc c'est cohérent. 
 
Pour revisionner la vidéo de l'émission c'est Ici

dimanche 4 novembre 2012

Catane 4 - 0 Lazio

En déplacement à Catane lors de la 11ème journée , Ciani et ses partenaires avaient à cœur de retrouver le chemin de la victoire au stade Massimino. En difficulté défensivement tout au long de la rencontre , la Lazio a subit une lourde défaite 4 à 0 face à une équipe de Catane très réaliste.

Pourtant les premières minutes de la rencontre sont dominées par la Lazio ,  à la 5ème minute de jeu , les laziales se procurent une bonne occasion par Rocchi. A la 9ème minute de jeu , bien lancé côté gauche Gomez frappe pied gauche à l'entrée de la surface et trompe Bizzarri. La Lazio tente de réagir afin de revenir le plus rapidement possible au score ,  mais à la 25ème minute de jeu l'arbitre de la rencontre siffle un pénalty pour Catane ,  suite à une main de André Dias , Lodi transforme ce pénalty et double la mise. Quelques minutes plus tard, Catane corse un peu plus l'addition avec un troisième but , Gomez reprend victorieusement un centre de Marchese. La Lazio n'y est pas du tout  défensivement et a complétement craqué en à peine 30 minutes de jeu. A la 34ème minute de jeu , Candreva voit sa frappe détournée en corner par Andujar. La première mi-temps se finit sur ce lourd score de 3 à 0. 

Petkhovic procède à deux changements avec les entrées de Floccari et Brocchi dès le début de seconde période. Les deux nouveaux entrants se montrent dangereux immédiatement , jolie combinaison entre les deux joueurs , mais ça ne trompe pas la défense de Catane. A la 54ème minute de jeu Mauri s'essaye à son tour mais là encore pas de réussite côté romain. A la 69ème minute de jeu , sur un contre parfaitement mené Gomez intenable sur son côté gauche centre pour Barrientos qui trompe Bizzarri ,  Catane alourdit un peu plus le score 4 à 0 . Il ne se passera plus grand chose par la suite , lourde défaite de la Lazio donc à Catane sur le score de 4 à 0 , un non match des coéquipiers de Ciani. Les romains sont 5ème au classement.

Ciani remplaçant pour cette rencontre , 
devait retrouver les terrains jeudi prochain en Europa League. 




jeudi 1 novembre 2012

Lazio 1 - 1 Torino

A l'occasion de la 10ème journée du Calcio , la Lazio recevait le Torino. Sur une pelouse difficilement  praticable en raison de la pluie qui s'est abattue sur Rome, la rencontre allait quand même être maintenue. Après la défaite du week-end dernier face à la Fiorentina , la Lazio se devait de faire le plein à domicile.

Au niveau du onze de départ côté Laziale , toujours pas de Michael Ciani , Petkovic ayant aligné la paire Biava-Dias ...

Entame de match très délicate pour la Lazio puisque que dès la 10 minute de jeu , Torino ouvre le score grâce à un but de Glik de la tête sur corner. Les laziales doivent à nouveau courir après le score. La Lazio éprouve quelques difficultés à s'approcher des buts de Gillet. A la 23ème minute de jeu , coup-franc pour la Lazio frappé par Candreva , la tentative du romain frôle le but de Gillet.  Parfaitement lancé par Candreva , Mauri croise trop sa frappe ça passe de peu à côté. Ammené par un Candreva en grande forme la Lazio pousse pour arracher l'égalisation en cette première mi-temps mais en vain les multiples tentatives de Candreva ou encore Gonzalez ne donne rien. Torino procède par contre, dans les dernières instants de ses 45 premières minutes Cerci bien lancé par Sgrigna bute sur Bizzarri. La première période se termine sur ce score de 1 à 0 pour Torino.

Dès l'entame de seconde période , à la 54ème minute de jeu Santana voit sa frappe arrêtée par Bizzarri . Deux minutes plus tard, servi par Candreva , Mauri trompe Gillet d'une frappe aux vingts mètres , la Lazio revient donc au score. Le rythme de la rencontre va ensuite d’intensifié , ça va d'un but à l'autre. A la 61ème minute de jeu , grosse occasion côté laziale , bien servi par Konko , Rocchi est à deux doigts de donner l'avantage à son équipe , en dribblant Gillet mais il redresse mal sa frappe cela finit dans le petit filet alors que le but était vide. Deux minutes plus tard on retrouve à niveau la Lazio à l'attaque, Rocchi sert mauri mais la frappe de celui ci est trop faible pour inquiéter le portier de Torino. A la 73ème minute de jeu belle action de la Lazio, centre de Konko , Klose remise de la tête pour Rocchi , grosse frappe du romain mais Gillet est à la parade. Le score n'evoluera plus , la Lazio concède donc le match nul 1 à 1 sur son terrain et occupe la 4ème place au classement avec 19 points au compteur.

lundi 29 octobre 2012

Fiorentina 2 - 0 Lazio

La lazio se déplaçait lors de la 9ème journée à la Fiorentina. Les coéquipiers de Michael Ciani se sont inclinés sur le score de 2 à 0 sur le terrain de la Fiorentina. Retour sur la défaite des romains.

Un début de rencontre où les deux équipes ne sont livrent pas , c'est seulement à la 19ème minute de jeu qu'intervient la première occasion du match, un coup franc de Pasqual détourné par Bizzarri. A la 26ème minute de jeu , Konko fauche Pasqual dans la surface de réparation , l'arbitre désigne logiquement le point de pénalty , Fernandez s'en charge mais voit sa frappe s'écrasait sur le poteau, Ljajic reprend victorieusement mais le but est refusé, pour une faute offensive. Beaucoup plus entreprenant , c'est logiquement que la Fiorentina ouvre le score juste avant la mi-temps grâce à une réalisation de Ljajic , suite à un bon travail de Jovetic , Ljajic trompe Bizzarri d'une magnifique frappe aux 20 mètres pleine lucarne, imparable. En deuxième mi-temps , la Lazio revient avec de meilleures intentions et met le pied sur le ballon. A la 55ème minute de jeu grosse occasion pour Klose , mais le portier florentin est à la parade. Quelques minutes plus tard, Mauri croit tenir l'égalisation mais le but est refusé pour une position de hors-jeu. A la 75ème minute de jeu , La Lazio est réduit à 10 après l'expulsion de Ledesma pour un deuxième carton jaune, pire encore quelques minutes plus tard c'est Hernanes qui est également expulsé, gros coup dur. Les laziales doivent donc terminer la partie à 9. Dans les arrêts de jeu , la Fiorentina double la mise par Toni . La Lazio s'incline donc sur le score de 2 à 0 , une rencontre bien compliquée. Avec cette défaite , la Lazio est 4ème au classement , ils perdent une place au classement ...

Michael Ciani remplaçant n'a pas participé à la rencontre ...


vendredi 26 octobre 2012

Panathinaikos 1 - 1 Lazio

A l'occasion du troisième match de la phase de poule en Europa League , la Lazio se déplaçait en Grèce au Panathinaikos.

Petkovic a apporté quelques changements à son onze de départ par rapport au match précédent , Michael Ciani retrouve donc une place de titulaire au côté de Dias en défense centrale.


A la 17ème minute de jeu , première grosse occasion sur corner pour la Lazio une tête du défenseur brésilien Dias qui touche le poteau gauche des buts grecs. A la 21ème minute de jeu grosse occasion de Sissoko pour le Panathinaikos, sa frappe est repoussée par la défense. Dans la minute qui suit frappe de Hernanes , la tentative du brésilien est captée par le portier grec. A la 24ème minute de jeu Seitaridis trompe son propre gardien , après la sortie de Karnezis en dehors de sa surface , Seitaridis en voulant remettre le ballon à son gardien , il envoit le ballon dans le but vide, la Lazio mène donc 1 à 0 sur cette erreur du Panathinaikos. Dans la foulée la réaction du Panathinaikos sur corner , mais la tête grecque passe tout prêt des buts de Bizzarri. Le Panathinaikos se montre de plus en plus menaçant mais continue de buter sur la défense laziale alors que les romains procèdent par contres. Depuis quelques minutes l'intensité du match est quelque peu redescendu, les occasions se font maintenant beaucoup plus rares. La possession du ballon est à l'avantage des grecs mais le Panathinaikos peine à inquiéter la défense romaine. La première mi-temps s'achève sur cet avantage côté italien.

A la 47ème minute de jeu , sur un coup franc de Ledesma , Zarate tout juste entré en jeu voit sa tête passer au dessus des buts. A la 49ème minute de jeu , coup franc puis corner pour le Panathinaikos ça ne donne rien. A la 51ème minute de jeu , gros travail de Konko sur son flanc droit , centre pour Floccari sa tête passe à côté. Le début de deuxième mi-temps est clairement italien , maitre du ballon la Lazio veut faire le break. A la 64ème minute de jeu , occasion grecque sur un centre de Sissoko , Fornaroli place une tête , ça passe au dessus. A la 70ème minute de jeu , Hernanes bien lancé côté droit voir sa frappe repoussée par Karnezis. Dans la foulée , Christodoulopoulos s'essaye à son tour d'une frappe à l'entrée de la surface , bien gêné par Ciani sa frappe passe à côté. Nouvelle occasion grecque quelques secondes plus tard , la frappe de Owusu-Abeyie frôle le but romain , ça se rapproche de plus en plus mais devant des grecs de plus en plus menaçants la Lazio tient bon. Interception de Gonzales au milieu du terrain , il enchaine par une frappe qui file de peu à côté. A la 79ème minute de jeu , grosse alerte sur le but de la Lazio , Toche est à la conclusion d'un joli mouvement dans la surface mais Bizzarri attentif repousse le danger, Le Panathinaikos pousse en cette fin de rencontre. Les entrées de Owusu-Abeyie puis Toché ont dynamisé l'attaque du Panathinaikos. Les coups de pied arrêtés se multiplient côté grecs , la Lazio recule et va le payer cash dans les arrêts de jeu Konko repousse une tentative de Christodoulopoulos sur sa ligne , ça file en corner , suite à ce corner joué en deux temps Toché égalise après un cafouillage. Dans les derniers instants de la partie, Cana reprend de volée un centre de Ledesma ça passe juste au dessus. L'arbitre siffle la fin de la rencontre sur ce score de 1 à 1 , la Lazio peut nourrir des regrets après avoir mené pendant presque toute la rencontre. Dans le même temps Tottenham a fait match face à Maribor , la Lazio reste donc première de son groupe avec 5 points.

dimanche 21 octobre 2012

Media : Ciani dans téléfoot

En marge de la rencontre face au Milan , Michael Ciani était dans l'émission de Téléfoot du 21 octobre. Il revient brièvement sur son adaptation en Italie. Retrouvez ci-dessous la vidéo.


video

Lazio 3 - 2 Milan

Retour au calcio après la trêve internationale , un gros match en perspective avec la réception du Milan AC ce samedi soir au stade Olimpico. La Lazio se devait de confirmer son bon début de saison alors que Milan en difficulté de son côté voulait retrouver le chemin de la victoire.

Légère domination du Milan AC en ce début de partie, mais l'équipe milanaise peine à se montrer dangereuse au contraire de l'équipe laziale qui est beaucoup plus incisive dans ses attaques. A la 25ème minute de jeu suite à un contre rapidement mené Hernanes se joue de la défense milanaise à l'entrée de la surface arme et trompe Amelia d'une belle frappe pied gauche certes contrée par Bonera, ouverture du score donc pour la Lazio. Réaction immédiate de la part du Milan , à la 27ème minute de jeu le défenseur brésilien Dias sauve son équipe de l'égalisation en repoussant sur sa ligne un tir de El Shaarawy. A la 41ème minute de jeu la Lazio double la mise avec un but exceptionnel de Candreva , une sublime frappe des 30 mètres qui se loge dans la lucarne de Amelia. La première mi-temps se solde sur cet avantage de deux buts pour les romains.

La deuxième mi-temps repart de plus belle puisque dès la 49ème minute de jeu , les laziales inscrivent un troisième but , idéalement servi par Candreva , Klose reprend victorieusement plat du pied et trompe Amelia , un maximum de réussite pour la Lazio, le score se porte à 3 à 0. Le coach milanais Allegri Massimiliano apporte quelques changements avec les entrées de Pato et d’Emanuelson. Un coaching qui va s'avéré payant puisque à l'heure de jeu le Milan réduit le score sur un coup franc d’Emanuelson dévié par De Jong. Le Milan pousse mais à la 70ème minute de jeu c'est Hernanes qui est tout proche d'inscrire le 4ème but de son équipe , une frappe lointaine du brésilien repoussée par Amelia , Gonzalez est à deux doigts d'en profiter. A la 79ème minute de jeu , El Shaaraw côté gauche se joue de Konko , rentre dans la surface , se met sur son pied droit et d'une frappe croisée trompe Bizzarri, 3 à 2 le match est complétement relancé. Les hommes de Massimiliano tentent le tout pour le tout en cette fin de match pour arracher l'égalisation , mais face à une Lazio bien en place Milan ne trouvera pas la faille. 

Victoire donc 3 à 2 des coéquipiers de Ciani , un succès largement mérité malgré quelques frayeurs en fin de match. La Lazio conforte sa troisième place au classement tandis que le Milan AC occupe la 12ème place du Calcio.

Michael Ciani sur le banc n'a pas participé à la rencontre, 
Petkovic ayant aligné la paire Biava-Dias ...